Parution : Livre/Poésie : une histoire en pratique(s)

L’ouvrage Livre/Poésie : une histoire en pratique(s), dirigé par Hélène Campaignolle, Sophie Lesiewicz et Gaëlle Théval, a paru aux éditions des Cendres.

L’ouvrage Livre / Poésie: une histoire en pratique(s) décrit un parcours séculaire, allant de l’extrême contemporain jusqu’à l’ouvrage de Mallarmé, pierre fondatrice de la création poétique et de la réflexion esthétique sur le livre du XXe siècle : Un coup de dés… Chaque texte caractérise un moment, un courant ou un lieu culturel spécifique de l’histoire du livre de création : poésie expérimentale, poésie de la performance (Serge Pey et Julien Blaine) ; concrète et spatialiste (Pierre et Ilse Garnier) ; graphique et combinatoire (Queneau et ses ré- interprétations) ; idéographique, calligrammatique ou « à voir » (Pierre Albert-Birot, Tardieu) ; « sortie de ses gonds » dans le contexte dadaïste et futuriste (Marinetti, Duchamp, Picabia) ; influencée ou inspirée par l’Extrême-Orient (Mallarmé, Claudel, Segalen, Sharoff).

Les contributions présentées sont différentes tant par leurs pos- tures que par leurs auteurs, chercheurs, témoins de la création, artistes : Julien Blaine, Jean-Pierre Bobillot, Claire Bustarret, John Crombie, Marc Décimo, Claude Debon, Muriel Detrie, Yoon-Jung Do, Pierre Duplan, Gabby Gappmayr, Ilse et Pierre Garnier, Martial Lengellé, Frédérique Martin-Scherrer, Massin, Isabelle Maunet, Barbara Meazzi, Serge Pey, Shirley Sharoff, Marianne Simon-Oikawa, Gaëlle Théval.

L’ouvrage est complété par une présentation de l’œuvre de l’éditeur KICKSHAWS suivi d’une bibliographie de son travail.

224 pages – 170 x 240 – broché à rabats – tirage limité – nombreuses illustrations couleurs – 35 euros – isbn 978-2-86742-262-1

Plus de détails sur le carnet de recherches LIVRESC

Parution : Revue Textimage n°8, « Poésie et image à la croisée des supports »

Le n°8 de la revue en ligne Textimage, « Poésie et image à la croisée des supports » vient de paraître, sous la direction d’Hélène Campaignolle-Catel et Marianne Simon-Oikawa.

J’y consacre un article à la poésie visuelle de Jean-François Bory intitulé « Collage typographique et ready-made livresque dans la poésie visuelle de Jean-François Bory ».

Pour accéder au sommaire

Pour lire l’article 

Parution : Les Gestes du poème

Les actes du colloque Les Gestes du poème, organisé à l’Université de Rouen en avril 2015 par C. Andriot-Saillant et T. Roger, sont disponibles dans les Publications numériques du CEREdI (ISSN1775-4054) n°17, 2016.

Pour lire les actes du colloque

J’y contribue avec un article intitulé «Gestes d’écriture et écritures du geste dans la poésie-action depuis les années 1960 »

Pour lire la contribution 

 

Afficher l'image d'origine

Julien Blaine, « Breuvage épandu », 1966

Colloque : La rue : architectures, sociabilités, cultures

Le colloque « La rue : architectures, sociabilité, cultures », organisé par l’ANR LITTéPUB de l’équipe d’accueil du Centre des Sciences des Littératures en Langue française (CSLF, EA 1586) et par l’équipe d’accueil Histoire des Arts et des Représentations (HAR, EA 4414) (responsables : Pierre Hypopolite, Marc Perelman) se tiendra les jeudi 1er et vendredi 2 décembre 2016 à Nanterre-Université, amphithéâtre Max Weber.

J’y propose une communication intitulée « De la topographie sonore à la poétique de circulation : présences de la rue dans la poésie de Bernard Heidsieck »

Afficher l'image d'origine

Consulter le programme complet 

 

 

Colloque : Les archives sonores de la poésie / Recording in progress

Le colloque international « Les archives sonores de la poésie / Recording in progress », organisé par Abigaïl Lang, Michel Murat et Céline Pardo, se tiendra les jeudi 24 et vendredi 25 novembre 2016 à la Maison de la Recherche de Paris-Sorbonne, 28 rue Serpente, Paris VI, salle 35.

J’y proposerai une communication intitulée : « L’œuvre et la trace : quel statut pour l’archive dans la poésie action de Bernard Heidsieck ? »

Voir le programme complet et lire les résumés

 

Séminaire TIGRE : « Lire les imprimés et les estampes comme des objets culturels »

Onzième séminaire du TIGRE, 2016-2017 « Lire les imprimés et les estampes comme des objets culturels » (organisation : Evanghelia Stead)

La séance du 19 novembre sera consacrée au livre d’artiste. Elle aura lieu de 10h à 13h à l’ENS Ulm (salle à préciser).

J’y proposerai  une communication sur Bernard Heidsieck intitulée : « Les livres d’un poète sonore : des objets paradoxaux? »

Afficher l'image d'origine B. Heidsieck, Partition V, Le Soleil Noir, 1973 (avec une sculpture de Ruth Franken)

Lire le programme du séminaire

Parution : LiVres de pOésie, Jeux d’eSpaces

L’ouvrage LiVres de pOésie, Jeux d’eSpaces,  issu du programme ANR « Le livre : espace de création » (LEC), dirigé par Isabelle Chol, Serge Linarès et Bénédicte Mathios, est paru aux éditions Honoré Champion.

J’y contribue avec deux articles, « Les revues de ne sont pas des livres : la revue comme espace de création (1960-2000) »  et « Poèmes collages, poèmes ready-made : transgression et exhibition de l’espace livresque ».

Voir la table des matières 

Commander l’ouvrage sur le site de l’éditeur

LIVRES DE POESIE JEUX D'ESPACE

Colloque : La critique d’art des poètes (XIXe-XXe siècle)

Le colloque « La critique d’art des poètes (XIXe-XXe siècle), organisé par Corinne Bayle (ENS de Lyon), Philippe Kaenel (Université de Lausanne) et Serge Linarès (UVSQ), se tiendra les 2 et 3 juin à l’Université Versailles Saint Quentin.

J’y proposerai une communication intitulée « Frapper les mêmes touches de l’être : Bernard Heidsieck et Jean Degottex ».

Pour consulter le programme complet

 

affiche-du-colloque-des-2-et-3-juin-2016-vignette

Recension de Poésies ready-made, XXe-XXIe siècles

Une recension de mon ouvrage Poésies et ready-made, XXe-XXIe siècles, paru en octobre 2015 aux éditions l’Harmattan (collection Arts & médias) par Nicolas Tardy, est à lire dans le Cahier Critique de Poésie (CCP) de mai 2016 :

http://cahiercritiquedepoesie.fr/ccp-32-1/gaelle-theval-poesies-ready-made

Séminaire LIVRESC 2016 – L’affiche et le livre : un croisement paradoxal

La prochaine séance du séminaire LIVRESC (THALIM / Bibliothèque Jacques Doucet), organisée par Frédérique Martin-Scherrer et Anne-Christine Royère, sera consacrée aux croisement paradoxal de l’affiche et du livre. J’y interviendrai comme discutante.

La séance aura lieu le jeudi 26 mai à l’INHA, 2 rue Vivienne, 75002 Paris, en salle Mariette, de 13h à 16h. Pour voir le  programme complet

livresc_affiche_livre_26_mai_2016.pdf-0-2

De la poésie ready-made aux poésies expérimentales : vers une approche intermédiale

Conférence donnée lors du séminaire  « Création, media, médias #3 » organisé par Jean-Pierre Bobillot,Yves Citton et Isabelle Krzywkowski le 6 avril 2016.

Annonce du séminaire sur la page de l’université

Pour lire le texte de la conférence :  De_la_poesie_ready-made_aux_poesies_exp

« Pour un poème-éponge… pour un poème-serpillière » : poétique des bruits dans la poésie sonore de Bernard Heidseick

L’article « Pour un poème-éponge… pour un poème-serpillière », issu d’une communication prononcée dans le cadre du colloque « Bruits » (institut ACTE, Paris 1-CNRS, 4-5 décembre 2014), est à lire dans la revue L’Autre Musique n°4, »Bruits » (dir. Frédéric Mathevet, Célio Paillard, Gérard Pelé),  mars 2016.

Lire l’article

566070aad87e3

Journées d’études : « Les poètes et la publicité »

Les deux journées d’études sur « Les poètes et la publicité », organisées à l’Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle dans le cadre de l’ANR LITTéPUB par Marie-Paule Berranger et Laurence Guellec, avec l’appui de Gaëlle Théval pour la coordination, se sont tenues les 15 et 16 janvier, salle Las Vergnas.

Voir le programme complet 

J’y ai proposé une communication intitulée « Poésie = Publicité : la publicité comme contre-modèle dans la poésie visuelle depuis 1950″, dont voici le résumé :

Cette communication se propose d’aborder les relations de la poésie « visuelle » à la publicité dans la seconde moitié du XXe siècle. Nous verrons comment l’émulation joyeuse (« rivalise donc, poète, avec les étiquettes des parfumeurs », enjoint Apollinaire) et les élans enthousiastes allant jusqu’à poser l’équivalence « Publicité = poésie » (Cendrars) laissent place, au cours des années 1950, à une posture plus critique, qui ne rompt cependant pas avec les expérimentations visuelles de la première moitié du siècle, mais en revendique et infléchit l’héritage et la portée. Des métagraphies lettristes aux « ultra-lettres », puis, à partir des années 1960, de la poésie concrète et spatialiste, jusqu’aux propositions contemporaines, les expériences de poésie visuelle auxquelles nous nous intéresserons empruntent leur langage graphique à la publicité, pour mieux le détourner, le subvertir, finissant par ériger la publicité en véritable contre-modèle, et laissant apparaître une équation toute autre : « Poésie = publicité ». Sans négliger les divergences esthétiques, nous nous proposons de dégager quelques traits communs dans les stratégies mises en place par ces poésies pour travailler avec et contre le langage publicitaire.